Lundi 11 mai « la journée qui n'en finit pas »,

Publié le par Cedric & Thierry

lever de soleil Monte incudine
lever de soleil Monte incudine

p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; }

Lundi 11 mai: 3ème étape d'Asinau à Usciolu : « la journée qui n'en finit pas »,

Nous sommes tous les 2 d'accords pour convenir que cette étape est la plus difficile de la partie sud du GR20, tant sur le plan technique que physique.

Nous nous sommes taper un trip : se lever très tôt pour s'offrir un panorama exceptionnel au moment du levé du soleil,

Après une expérience de 2 nuitées, nous avons plié tout le matos en 30 min tente comprise;réveil 3h30 du mat, on décolle à 4 h avec les frontales !

Les balises rouges et blanches étaient parfois difficiles à trouver, et la première partie jusqu'au mont Incudine très casse-pattes, mais quel pied de savourer la vue à 360° depuis ses 2100 mètres d'altitude à 5h20 du mat !

Premiers nevés croisés:on met les crampons, qu'on ne remettra plus par la suite parce

qu'on aime les challenges !

Note: Nous avons pris la variante 'canal Historique' qui passe par le Monte Includine, c'est plus joli et moins long ... Anecdote du pont !!

Puis on longe une crête, on descend dans une vallée, traverse la forêt,

La fin est très difficile avec de nouveau des crêtes abruptes (à ceux qui ont le vertige, vous êtes prévenus ...), ce qui rend la progression très lente, on voit le refuge (l'arrivée), on passe de l'autre coté de la crête, et quand on revient du bon coté, le refuge ne s'est pas rapproché .... On s'est dit au moins 10 fois : " c'est bon dans 20 minutes on est au refuge"

Soleil levant sur les aiguilles de Bavella

Soleil levant sur les aiguilles de Bavella

Thierry perché à 2134 M (Monte Incudine)

Thierry perché à 2134 M (Monte Incudine)

en haut de la crête..

en haut de la crête..

Passage difficile avant le refuge d'Usciolu

Passage difficile avant le refuge d'Usciolu

Publié dans rando

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article